Le dossier de soins infirmiers numérique

3 novembre 2021

Accueil > Actualités > Le dossier de soins infirmiers numérique

Bonjour à tous ! 

Si vous avez suivi mes derniers articles, vous avez compris que les professionnels de santé libéraux dans leur ensemble, amorcent un grand virage technologique. Cette impulsion moderniste est liée à tous les grands derniers progrès informatiques, et un abord digitalisé, dématérialisé, du monde de la santé. 

Le grand mot de la santé de demain est donc “numérique”

En tant qu’infirmiers, nous avons un outil quotidien qui recense toutes nos actions, légitimise nos compétences, trace notre prise en charge autour des patients que l’on soit seul ou en collaboration avec d’autres intervenants.

Vous avez compris : Aujourd’hui, je vais vous parler de l’impact sur le dossier de soins infirmiers.

DMP et Simply Vitale

Pourquoi tenir un dossier de soin infirmier ?

Que dit notre code déontologique?
«L’infirmier établit pour chaque patient un dossier de soins infirmiers contenant les éléments pertinents et actualisés relatifs à la prise en charge et au suivi. »
Il faut bien comprendre que l’absence de tenue de dossier de soins infirmiers peut être considérée comme une faute et donc être jugée à vos dépens !

Combien de fois ai-je entendu des collègues avouer qu’ils n’avaient pas le temps de le remplir ?
Combien de dossiers oubliés, altérés ou perdus, parce que laissés chez le patient ?

Or, en cas de litiges ou d’indus, à ce jour, le dossier de soins infirmiers est notre seul outil de défense.
Oui, un dossier de soins infirmiers est aussi un outil juridique !

Le numérique au service d’un suivi partagé et sécurisé des actions infirmières

S’ il a été parfois négligé, même occulté par manque de temps, il va devenir avec le Ségur de la Santé, l’outil incontournable dans les échanges d’informations entre professionnels de santé autour d’un patient. 

En effet, au besoin de sécurité juridique et de traçabilité pour l’infirmier, viennent s’ajouter désormais les notions mises en avant par le Projet du Numérique en Santé :

  • Protection et sécurité des données des patients : ne peuvent y avoir accès que ceux habilités par le patient et le professionnel de santé émetteur de la donnée. 
  • Identito-vigilance : Oui, c’est un nouveau mot très fréquemment utilisé désormais pour dire que le professionnel de santé a la responsabilité de vérifier l’identité de la personne présente devant lui, en conformité avec le nom du patient sur la prescription de soins.
  • Faciliter les échanges de documents, par la mise en  format commun à tous les logiciels et toutes les professions
  • Sécuriser ces échanges avec l’INS qualifié du patient 

Pour rappel, l’INS  (Identité Nationale de Santé) est l’association :

  • d’un numéro (par exemple, le numéro de sécurité sociale ou le numéro INSEE) 
  • et de traits d’identité (nom de naissance, prénoms de naissance, date de naissance, lieu de naissance).

Il est attribué dès la naissance à chaque individu, assuré ou bénéficiaire.  

L’INS passe par divers statuts de sécurité dont le plus haut, dit “INS qualifié », résulte de  la vérification de l’identité de la personne : 

  • par le téléservice INSI, appelé depuis votre logiciel

ET 

  • par une pièce d’identité (identitovigilance avec le passeport, la carte d’identité).

L’échange de documents ou de données de santé sera bientôt obligatoirement associé numériquement avec l’INS du patient concerné.

Ce petit sigle va désormais devenir le passeport numérique de toute donnée échangée.

Il est donc nécessaire de vous préparer à cette mutation et dès à présent, démarrer la conversion de vos dossiers de soins papier en modèles numériques dans Simply. 

Mon Simply : ma solution numérique pour le suivi des soins au quotidien

Pour ma part et depuis de nombreuses années, je partage dans Simply tous les éléments du dossier de soins avec mes collègues du cabinet :  Transmissions, surveillances, photos, prescriptions médicamenteuses, compte rendus d’hospitalisations, protocoles, sont mis en commun et restent toujours accessibles en tout lieu. 

Je partage également vers le médecin traitant, des constantes et des résultats de mesures avec l’outil de coordination pour MSP.

Je mets à disposition des autres professionnels de santé des documents conservés dans le dossier de soins de Simply, via  le DMP ou la messagerie sécurisée. 

Vous qui me lisez régulièrement, vous le savez, j’ai toujours ma tablette avec moi, au même titre que mon téléphone ou ma mallette.

Ainsi à tout moment, je peux répondre à un médecin qui m’appelle pour avoir une information. J’ai tout avec moi, quel que soit le patient, quel que soit l’endroit, surtout dans ma campagne aveyronnaise ou internet est parfois en mode… alternatif !

Découvrir et adopter  le dossier de soin embarqué de Simply

Plusieurs d’entre vous ne voient en Simply qu’un outil de facturation et de télétransmission. 

Souvent par manque de formation, de temps, la découverte de la solution ne se fait qu’en quelques minutes, entre ancien et nouvel utilisateur, et hop !  on fonce la tête dans le guidon, sans vraiment appréhender toutes les fonctionnalités de Simply. 

Pourtant, c’est un vrai outil complet, pour la gestion mais aussi pour notre métier de soignant. 

Le dossier de soins infirmiers de Simply va encore évoluer dans les prochaines semaines et tout au long de  l’année 2022 pour s’adapter à ces nouvelles normes, pour faciliter le suivi de nos patients au quotidien et  répondre à nos exigences de soignants. 

Un rendez-vous à ne pas manquer, pour amorcer en pleine capacité ce grand virage numérique de la Santé de demain.

A bientôt pour d’autres décryptages de la santé numérique !

D’ici là, sachons rester Zen… et informés.

Lilou

Suivez-nous